Partagez | 
a whispered “believe me” (paulasie)

()
✧ Parchemin envoyé Dim 20 Jan - 20:19 ✧




to stare into the eyes of power
are you ever as safe as you were, inside your mother? / probably not. mother and god—both creators, both ancient, both made to survive. everything that follows is undetermined.
 ⋅♔⋅ ⌁ ⋅
Le jour n’est plus, lorsque tu gagnes enfin Marseille. La fatigue pèse sur ton corps, bien davantage que les quelques flocons qui s’y sont accrochés, mais tu parviens tout de même à attérir sans souci. Quelques secousses d’ailes et tu reprends ta forme humaine, abandonnant aisément ton déguisement de faucon. Si maman t’avais vu faire, Paul, elle serait fière. Satisfaite. Alors tu l’es aussi, un sourire en coin, alors que tu époussettes ton manteau de laine. Libéré de tout flocon, tu émerges lentement d’entre les deux maisonnettes où tu t’es posé. Par habitude. Parce qu’on n’expose pas à la vu de tous, pareille aptitude. Et alors que tu délies tes jambes, tu te mets déjà en quête de ta mère. Ou d’un corbeau. Les deux te vont, les deux sont possible. Question pratique, parce que le sénat et le ministère ne sont pas à deux pâtés de rue de l’Odyssée. Superbe bateau qui flotte tout près, accueillant dans son ventre une panolie de sorcier somptueusement apprêté. Ceux auxquels tu comptes te mêler, dès que tu auras accrocher le bras de maman, autour du tien. Question d’éducation. D’affection.

Il te faut pourtant quelques instants avant de ne la trouver, t’attendant pourtant déjà. Plus loin. Occupée – faute de mieux, assurément – à discuter avec d’autres sorciers. Quoi que non, ce n’est pas elle qui fait la conversation. Ce n’est pas sa voix qui porte jusqu’à toi, mais celles des autres. Comme toujours, on réclame son attention et son avis. Son approbation. Voilà qui t’arrache un véritable sourire, ça et son regard, qui trouve le tien, par-dessus une épaule quelconque. D’un sorcier, encore plus quelconque. Des excuses sont soufflés avec soin – mais ta mère est minutieuse dans tout ce qu’elle entreprend, n’est-ce pas – et la voilà qui te rejoins. Ton bras lui est aussitôt offert et tes lèvres se pressent tendrement à sa joue. « Bonsoir, maman. » Pas de mère ici, pas quand il n’y a que vous deux. Et, taquin, tu souffles plus bas, contre sa seconde joue : « J’espère qu’ils ne t’ont pas fait souffrir trop longtemps… père avait du retard, ce soir. » Ce qui explique ton arrivée, légèrement tardive – alors que tu es, normalement, d’une admirable ponctualité.

Tu es pourtant là et la main de ta mère sécurisée contre ton bras, tu l’entraines lentement en direction de la passerelle. Ce soir, vous diner en tête à tête – un fait qui fera certainement bouder Ariane et donc, que tu vas t’assurer de lui rappeler, encore et encore. Certains de tes amis ou anciens camarades de classe s’inquiéterait de pareille situation. Pas toi. Pas quand tu as la chance d’avoir Anastasie pour mère et protectrice. De fait, tu te lances dans la gueule du loup, sans savoir. Sans te douter, un seul instant, qu’elle à l’intention de réclamer davantage de ta part. Plus que de te voir raccompagner ton ancienne amie et flamme – un feu de paille, oui – chez elle. Ce qui explique que tu souris toujours lorsqu’on vous installe et que tu insistes même pour tirer délicatement sa chaise. « Ariane sera verte quand elle saura que c’est ici que nous avions rendez-vous... » que tu souffles tout bas, l’écho d’un rire dans la voix. Puis, tu t’installe en face d’elle, tout à son écoute. Curieux et patient.
code by bat'phanie


✧dans les rues de Paname✧
Paul Lupin
Missives royales : 5
Date d'arrivée : 07/01/2019

Voir le profil de l'utilisateur http://magicalement.forumactif.com/t96-paul-history-will-remembe 

a whispered “believe me” (paulasie) Empty
 
a whispered “believe me” (paulasie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement.  ::  :: Marseille :: L’Odyssée-
Sauter vers: