Partagez | 
elle aurait du le voir venir // marianne

()
✧ Parchemin envoyé Mar 20 Nov - 1:22 ✧


LES LIENS DE MARIANNE
๑ ça part en live ๑


LA FAMILLE

Juliette Duchannes la cousine
Juliette c'est comme sa deuxième mère (ou troisième, du coup). C'est sa soeur, son repère, celle qui trouve toujours les bonnes solutions. Elle est là quand ça ne va pas, et quand rien ne bouge. Marianne l'aime d'un amour profond, inaltérable.
Amaël Duchannes le cousin
Un grand frère toujours présent au charisme indéniable. Marianne est impressionnée par lui mais ça ne l'empêche pas d'être aussi embêtante qu'une petite soeur se doit de l'être. Elle aime Amaël, c'est certain, et elle ne se doute pas une seule seconde qu'il est prêt à l'envoyer dans la gueule de Grindelwald. Son propre sang.
Bernie Fontanges le cousin presque inconnu
Bernie est un Fontanges, c'était le neveu de sa mère mais d'une famille qui a toujours tourné le dos à Suzanne Duchannes. Marianne ne le connait que de nom, finalement, alors qu'ils partagent un sang.

LE TRAVAIL

Casimir Chastel le boss
C'est tout simplement son supérieur, bien qu'il n'ait que quelques années de plus qu'elle.
Eugène Bellerose le diplomate exécrable
Le petit con d'américain, comme elle le surnomme intérieurement. Arrogant, imbu de lui-même, Marianne a beaucoup de mal à le voir autrement que comme un crétin qu'elle aimerait voir soudainement disparaître de son quotidien.
Séraphine Montrose la photographe pétillante
C'est la grande soeur de Basile, et si elle ne parle plus vraiment à ce dernier Séraphine n'a jamais changé et est toujours restée la pétillante photographe du Cri de la Grenouille. Elles se croisent parfois pour le travail, et c'est toujours un plaisir.

LES AMIS LES PLUS PROCHES

Olympe Saint-Clair sa meilleure amie d'enfance
Elles se connaissent depuis que Marianne a 6 ans et ne se sont jamais quittées. Olympe, c'est sa moitié, la personne qui la connait le mieux et qui a tout vécu avec elle. Comme une soeur, elle ne lui tournera jamais le dos et continuera à veiller sur elle et enfreindre avec elle les règles du protocole.
Pimprenelle Deveraux sa personne
D'une relation de mentor-élève en potions s'est développée une vraie amitié. Marianne ne juge jamais son amie et l'a toujours farouchement défendue devant ceux qui la critiquaient pour ses différences. Plus proche que jamais aujourd'hui, Pimprenelle est tout simplement un pilier dans sa vie. Une valeur sûre. Une personne sur laquelle Marianne pourra toujours compter.
Paul Lupin le soutien
Elle le connait depuis Beauxbâtons, mais c'est vraiment au Sénat qu'ils se sont rapprochés. Fils d'Anastasie Lupin, neveu de sa meilleure amie Olympe, ils avaient tout pour être proches. C'est pourtant leur travail qui les a mis sur la voie d'une amitié sincère. Paul a soutenu et aidé Marianne dès son arrivée, lui déjà bien installé grâce à son affiliation. Petit à petit, ils sont devenus de vrais amis plein d'attentions l'un pour l'autre.

ENTRE CORDIALITÉ ET AMITIÉ

Archibald Fronsac le presque beau-frère disparu
Marianne l'aimait beaucoup, gamine, et n'avait qu'une hâte : le voir se marier avec sa soeur. Tout ça n'arrivera pas. Bien sûr. Elle a pleuré aussi à sa disparition mais a d'avantage épaulé sa soeur, l'aidant à se relever de cette perte qui n'en est pas une finalement.
Gwendoline Chastel l'amie de primprenelle
Les amies de mes amies sont mes amies : Gwendoline est la meilleure amie de Pimprenelle et Marianne a passé beaucoup de temps avec elle depuis Beauxbâtons. Si elles ne sont pas aussi proches l'une de l'autre qu'elles ne le sont de Pimprenelle, ça ne les empêche pas de bien s'entendre.
Tiphanie Delacour amie de longue date, manipulatrice
Marianne peut parfois se montrer naïve, et face à quelqu'un aussi manipulateur que Tiphanie c'est bien le cas. Elle ne voit que les sourires charmeurs de la rouquine, ses belles paroles et ses petites attentions. Elle ne voit pas à quel point la Delacour l'utilise notamment pour son don, car si Tiphanie garde Marianne dans ses petits papiers ça n'est que pour ça.

LES AMOURS

Basile Montrose le premier véritable amour
C'est le seul garçon qu'elle a aimé, et c'est le premier à lui avoir brisé le coeur. La plaie n'a jamais cicatrisé, empêchant Marianne de faire confiance aux autres garçons après ce qu'elle avait vécu comme une humiliation et une trahison. Aujourd'hui, cela fait deux ans qu'ils travaillent ensemble sans se parler jusqu'au 20 novembre 1927 qui a vu la glace se briser. Elle s'est fêlée avec fracas, trop fiers pour se parler autrement qu'en se mordant. Chacun blessé dans son égo pour une histoire d'aide apportée que l'autre ne voulait pas : une conversation de sourd qui n'a fait que souligner à quel point l'autre était important. Sinon, pourquoi tant en souffrir après tout ce silence ? Le 30 novembre, ils finissent enfermés dans le sénat et au cours de la nuit, ils se redécouvrent sous la pression des statues qui gardent le bâtiment. Ils se retrouvent aussi un petit peu et Basile croit pouvoir la reconquérir comme ça, sans excuse, sans regrets, sans explication et juste avec un baiser qu'elle lui refuse. Bien évidemment, le sorcier se braque et encore plus qu'avant : il lui dit qu'il ne sert à rien de vouloir se reparler. Qu'elle est une cause perdue t qu'elle devrait arrêter. De lui tendre la main, de lui donner de l'espoir, d'espérer, de croire. Marianne en est détruite, tout autant que Basile qui se voile la face et s'inflige ses propres coups. Le 24 décembre au cours du bal de noël, elle surprend Basile qui embrasse Tiphanie, puis qui lui fait une déclaration sous l'effet de l'alcool. C'est le coup de grâce pour Marianne, plus bas que terre, alors que Basile pensait lui parler à elle et pas à la rousse, la faute à l'abus d'alcool qui mélange tout dans la tête du Montrose. Elle n'en sait rien bien sûr. Et c'est dommage. TBC.
Emile Fronsac le loup dans la bergerie
Marianne elle est trop naïve. Sa famille toute entière l'est. Personne n'a remarqué comment il la regardait depuis toujours la petite dernière. Même pas Eugène son meilleur ami. Emile, dès sa première rencontre voue une obsession maladive pour Marianne. Il voudrait qu'elle soit à lui. Rien qu'à lui. Il voudrait l'enfermer dans son sous-sol pour qu'elle n'appartienne à personne d'autre. Il veut la faire sienne, par tous les moyens et de toutes les façons. Et Marianne elle y voit que du feu : elle le trouve affreusement gentil, charmant, attentionné, bienveillant, cultivé. Emile, c'est l'homme parfait. Mais il est plus âgé, et c'est le meilleur ami de son frère alors elle n'y touche pas. Puis elle a peur de faire confiance à un homme depuis Basile. Alors elle lui glisse d'entre les doigts dès qu'il est sur le point de la cueillir toute cuite dans sa gorge. Elle tombe un peu trop sous le charme de son ravisseur la jolie Marianne et finira pas s'en mordre brutalement les doigts.

LES EMMERDES

Lucifer Deveraux l'ancien crush à garder à l'oeil
Crush classique d'adolescente sur le grand frère d'une amie, Lucifer est devenu une menace après qu'elle l'ait vu pousser Pimprenelle au bout de ses capacités. Elle se méfie de lui, et de son comportement auprès de son amie.
Benjamin De Chalon le maître chanteur
Il la fait chanter, après qu'elle ait passé une soirée arrosée (et droguée par un client) dans son bar. Profitant de l'occasion pour la prendre en photo afin de lui extorquer des sessions de voyance gratuites, à volonté et sans limite. Il s'amuse d'elle et la pousse douloureusement au bout de ses capacités.
Anastasie Lupin la mère brisée
Marianne a été payée par la Saint-Clair devenue Lupin pour voir le futur de ses enfants. Et la voyante les a vu mourir de la main d'un moldu : une vision qui a profondément traumatisé Anastasie. Elle en veut à cette gamine de ne pas avoir su garder sa vision à elle-même, de ne pas avoir eu la présence d'esprit de préserver une cliente, et cherche un moyen de le lui faire payer et d'en savoir plus sur ce foutu moldu pour changer la face du futur.
Balzac Chastel l'impressionnant loup meurtri
Balzac impressionne Marianne de par sa bestialité, elle en a toujours plus ou moins eu peur. Mais après une vision le montrant victime de la violence de son père, elle commence à le voir sous un autre jour. Comme le résultat d'une vie d'abus plus que comme un monstre. Et ça ne plait pas au Chastel.

๑ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit ๑




✧dans les rues de Paname✧
Marianne Duchannes
Missives royales : 95
Date d'arrivée : 12/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://magicalement.forumactif.com/t24-you-have-your-mother-s-ey 

elle aurait du le voir venir // marianne Empty
✧ Parchemin envoyé Mar 20 Nov - 1:23 ✧


LES RPS
๑ yolo swag je n'ai pas de citation ๑


LES RPS EN COURS

22 novembre 1927 les demoiselles parisiennes w/ Pimprenelle Deveraux
28 novembre 1927 moment suspendu w/ Olympe Saint-Clair
29 novembre 1927 les atouts en main w/ Benjamin De Chalon
30 novembre 1927 la nuit au musée w/ Basile Montrose
06 décembre 1927 l'appel de l'iode w/ Balzac Chastel

jour mois année titre du rp w/ pseudo

LES RPS TERMINÉS

20 novembre 1927 c'est comme un sursaut w/ Basile Montrose


๑ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit ๑




✧dans les rues de Paname✧
Marianne Duchannes
Missives royales : 95
Date d'arrivée : 12/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://magicalement.forumactif.com/t24-you-have-your-mother-s-ey 

elle aurait du le voir venir // marianne Empty
✧ Parchemin envoyé Mar 20 Nov - 1:23 ✧


chronologie
๑ travelling through time ๑

it is the time you have wasted for your rose
that makes your rose so important


AVANT SA NAISSANCE

Spoiler:
 

L'ENFANCE

Spoiler:
 

BEAUXBÂTONS

Spoiler:
 

FACULTÉ MAGIQUE


Spoiler:
 

VIE D'ADULTE


Spoiler:
 

OUVERTURE DU FORUM

20 novembre 1927   (23 ans) Après deux ans sans s'adresser la parole, Marianne finit par craquer. Alors que le père de Basile s'en prend à lui verbalement au sénat un soir de novembre, pour la millième fois, des propos particulièrement durs la choquent et elle décide de couper la conversation et de mentir au Sénateur Montrose. Elle prend alors la défense de Basile. (sujet)

22 novembre 1927   (23 ans) Marianne et Pimprenelle Deveraux décident de se voir après des semaines loin l'une de d'autre à cause de leurs vies bien remplies. Le rendez-vous est au café Célestin. Au cours de la conversation, Marianne est prise d'une vision qui la laissera livide : elle croit avoir vu la mort de Pimprenelle. (sujet)

28 novembre 1927   (23 ans) Olympe et Marianne décident de se retrouver au Café Flottant sur le Tour Eiffel. Retardée par l'un de ses frères, Marianne arrive excédée par ce dernier. Mais ça ne l'empêchera pas de passer un bon moment en compagnie de sa meilleure amie de toujours. Au menu : une remise à niveau de leurs vies respectives, entre confessions et potins. (sujet)

29 novembre 1927   (23 ans) Après ces quelques jours richent en émotions, Marianne décide de se rendre dans sa bibliothèque préférée pour se vider l'esprit. Elle y achète deux romans et surtout un livre sur les visions liées au futur pour aider Pimprenelle dont elle pense avoir vu la mort. Elle veut le lui éviter, sachant le futur sujet au changement et se tourne vers les ouvrages sur le sujet pour trouver une réponse. Dans les allées, elle tombe sur Benjamin De Chalon qu'elle n'a pas vu depuis deux ans. Il vient lui annoncer qu'il est prêt à la jeter en pâture aux médias. Car il y a deux ans, Marianne était venu dans son bar et y avait été droguée par un client à son insu. Une soirée pleine de rebondissements et de folies dont elle ne garde aucun souvenir mais dont Benjamin a des photos très compromettantes. En retour de son silence, il lui propose de la faire chanter et de se soumettre à ses désirs et ses ordres : en d'autres termes, elle n'a pas d'autre choix que d'accepter de lui livrer ses talents de voyance dès qu'il le souhaite, quand il le souhaite et pour qui il le souhaite.   (sujet)

30 novembre 1927   (23 ans) Marianne reste tard au Sénat comme souvent, et Basile aussi. Bien que la tension entre eux soit plus encore électrique, leurs habitudes n'ont pas changées et le silence qui s'est imposé ne les pousse pas à retenter l'expérience d'avoir une conversation comme deux adultes. Pourtant, le Sénat en décide autrement : l'heure tardive à laquelle ils débauchent l'un après l'autre est trop tardive. Le Sénat s'est fermé, les lumières se sont éteintes et la garde des statues à commencer. Marianne et Basile sont pris au piège de leur lieu de travail. Si la moitié de la soirée met en exergue bien des sentiments qui cachés, remontent en surface, un baiser trop pressé viendra gâcher ce qui aurait pu être des retrouvailles. Basile, rejeté, se braque et Marianne à nouveau est envoyée paître alors qu'elle s'était ouverte. Cette dispute marquera la fin d'une époque, et le commencement d'une autre plus sombre encore. (sujet)

MOIS DE DECEMBRE 1927

04 décembre 1927   (23 ans) Marianne invite Pimprenelle au Paradise pour choisir une robe afin d'aller au bal de Noël. Elle n'a qu'une idée derrière la tête cependant : la convaincre de l'y accompagner. La sorcière aimerait lui montrer cette part festive des mondanités à laquelle Pimprenelle n'a que trop peu participé. Et avant tout, elle souhaite passer une belle soirée en sa compagnie. (sujet)

10 décembre 1927   (23 ans) Cela fait bien trop longtemps que Marianne n'a pas vu Tiphanie Delacour. Une amie de longue date qui travaille pourtant aussi au Sénat. Elle l'invite prendre le thé sans se douter que la rousse n'accepte vraiment que pour profiter de son don rare et précieux. (sujet)

15 décembre 1927   (23 ans) Nouveau week-end loin de l'agitation citadine. Marianne a besoin de souffler loin de Paris, loin du Sénat, loin de tout. Alors elle passe ses week-ends de Décembre seule en Normandie, une habitude prise un peu malgré elle. Si le week-end précédent avait été troublé par la surprise de trouver Balzac (et des Kelpies) sur la plage, cette fois c'est un autre Chastel (ou presque) qu'elle croise sur le sable. Emile Fronsac. (sujet)

20 décembre 1927   (23 ans) Marianne passe le week-end en Normandie dans le cottage en bord de mer qui appartenait à ses parents décédés. Venue s'y réfugier pour fuir ses soucis qui s'accumulent dans la capitale, elle pensait être tranquille. C'était sans compter l'apparition d'un kelpy sur la plage en contrebas de sa maison, qu'elle ne croit pas dangereux, et l'irruption de Balzac Chastel dans son petit havre de paix. (sujet)

24 décembre 1927   (23 ans) Le bal de Noël, enfin ! Après des jours de préparation et d'attente c'est enfin le moment de s'amuser. De se vider l'esprit. Marianne y assiste avec Pimprenelle qu'elle a convaincu de l'accompagner et aspire à passer une bonne soirée. C'est sans compter sur Tiphanie au bras de Basile, Benjamin et ses photos, Emile aussi. Le moment qu'elle avait voulu magique prend des airs de catastrophe. (sujet)

25 décembre 1927   (23 ans) C'est Noël, Marianne le passe en famille.

MOIS DE JANVIER 1928

01 janvier 1928   (24 ans) C'est son anniversaire, elle fête vingt-quatre ans.

๑ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit ๑




✧dans les rues de Paname✧
Marianne Duchannes
Missives royales : 95
Date d'arrivée : 12/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://magicalement.forumactif.com/t24-you-have-your-mother-s-ey 

elle aurait du le voir venir // marianne Empty
✧ Parchemin envoyé Dim 25 Nov - 22:13 ✧


LES PNJ UTILISÉS
๑ yolo swag je n'ai pas de citation ๑


LA FAMILLE

Joséphine Ombrelune sa marraine, décédée de la dragoncelle
Eugène Duchannes cousin insupportablement attachant, meilleur ami d'Emile Fronsac, auror au ministère de la magie
Lucien Duchannes cousin drôle et honnête, magicomage
Léon Duchannes cousin de cinq ans, fils d'amaël
Gaspard Duchannes-Fronsac son filleul / cousin de neuf ans, fils de juliette et archibald
Hariette Duchannes tante
Maximilien Duchannes oncle / parrain

LE TRAVAIL

Faustine sa collègue, secrétaire au sénat
Le Sénateur Montrose le père de basile qu'elle ne porte pas dans son coeur
Le vieil homme de l'accueil il s'occupe de l'accueil du sénat, en est le gardien et possède visiblement un chat.

LES GENS DE BEAUXBÂTONS

Julien Bonenfant un élève de beauxbâtons qui copiait les devoirs des autres
Marcel Dumoulin un élève de beauxbâtons, victime de julien bonenfant
Mademoiselle Dubois une professeure de beauxbâtons
Marcel Serpent un élève de beauxbâtons qui cherchait des noises à pimprenelle
Léondine Persac une élève de beauxbâtons humiliée pour avoir voulu pratiquer une activité masculine

LES AUTRES

Godry l'elfe de maison du café célestin
Monsieur Belleplume un vendeur d'animaux de compagnie
Geneviève Beauxécrits une auteure de romans dont "la lumière bleue"
Edmond Malamour un auteur de romans dont "souvenirs d'autrefois"
Cornelius Clairevue un auteur d'essais sur le don de voyance dont "les failles du futur"



๑ Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit ๑




✧dans les rues de Paname✧
Marianne Duchannes
Missives royales : 95
Date d'arrivée : 12/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur http://magicalement.forumactif.com/t24-you-have-your-mother-s-ey 

elle aurait du le voir venir // marianne Empty
✧ Parchemin envoyé ✧



Contenu sponsorisé

✧✧


elle aurait du le voir venir // marianne Empty
 
elle aurait du le voir venir // marianne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magicalement.  ::  :: Fichiers du Ministère-
Sauter vers: